L'abbaye escarpée, poussée là-bas, loin de la terre, comme un manoir fantastique, stupéfiante comme un palais de rêve, invraisemblablement étrange et belle (Guy de Maupassant)

vendredi 10 juillet 2015

Du Petit-Celland à Avranches
samedi 27 juin 2015

Petite nuit, malgré un gîte agréable, un lit confortable et le silence. Les causes : la fatigue après une étape longue ? l'excitation à la perspective de l'approche du point d'arrivée et des retrouvailles avec Clorinde après deux semaines de séparation ?

Je me lève tôt et prends le temps, après avoir pris mon petit déjeuner et rassemblé mes affaires, d'aller voir un site des légendes michaéliques (i.e. en rapport avec Saint-Michel) auprès duquel je n'ai pas eu le courage de me rendre hier soir. Il s'agit de la Pierre-au-diable que le topo-guide indique à huit cents mètres du gîte (en réalité un bon kilomètre). Cette
mégalithe se trouve au hameau de la Pilière sur la commune du Grand-Celland. La légende relate que le diable, désireux de s'opposer à Saint-Aubert, l'évêque d'Avranches qui voulait édifier une chapelle à la gloire de Saint-Michel sur le mont Tombe (futur mont Saint-Michel), perdit une pierre en chemin et y aurait laissé l'empreinte de ses griffes. On voit effectivement sur cette grosse pierre des traces qui sont, en réalité, celles laissées par les coins de rupture qu'enfonçaient les carriers pour essayer de débiter le rocher.


Les traces de griffes sur la Pierre-au-Diable
L'étape d'aujourd'hui s'annonce plus courte (20 kilomètres) que celle d'hier, mais tout autant en tours et détours, montées et descentes successives.

Au départ du Petit-Celland, sont érigées Trois Croix en mémoire de plusieurs victimes de la Révolution et pour rappeler le souvenir des combats qui eurent lieu dans la région entre Chouans et Républicains. La première croix est dédiée à deux prêtres réfractaires du Petit-Celland, Pierre Affichard et Gabriel Lebrun. La deuxième croix porte le nom de Victor-Philippe de Cantilly, tué lors du combat sanglant du 2 mai 1796. Sur la troisième est gravé le nom de deux ecclésiastiques : Gabriel-Fleury Desfeux et Louis-Georges de Gouvetz.


Les Trois Croix à la sortie du Petit-Celland
Plus j'avance, plus s'estompe la "campagne profonde", bocagère et boisée, qui a été mon environnement quotidien depuis mon départ d'Alençon (exception faite de Bagnoles de l'Orne), pour peu à peu à l'approche d'Avranches laisser place à l'urbanisation du rural (voir un article intéressant sur le sujet).

Je pique-nique au bord d'un petit étang dans un des endroits intermédiaires entre la ville (pas encore là) et la campagne (pas encore complètement disparue) ; puis après une dernière côte assez éprouvante arrive sur le haut d'Avranches et me dirige vers le Jardin des Plantes pour m'y reposer et, surtout, pour découvrir à douze kilomètres à l'horizon Ouest-Sud-Ouest : la baie et le Mont Saint-Michel.


Le Mont à l'horizon, vu du Jardin des Plantes à Avranches
Je me rends ensuite à la chambre d'hôtes Le Petit Grenier, une chambre sous les toits très joliment aménagée et décorée à laquelle on accède par un escalier étroit et raide ; la décoration intérieure de la maison et la composition du jardin donnent à cette maison d'hôtes délicieuse un air so british. L'accueil des propriétaires est en rapport : délicat et très sympathique.

Petite promenade dans Avranches et, enfin, joie de retrouver Clorinde arrivée à la gare un peu avant 18h00. Une fois Clorinde installée à son tour au Petit Grenier, nous partons à la découverte de la ville (remparts, églises, Jardin des Plantes,...). Rencontre inopinée avec le couple de randonneurs d'Argentan, qui s'est installé pour la nuit au camping et se rendra demain directement au Mont, alors que pour éviter de marcher trente kilomètres, Clorinde et moi ferons une étape intermédiaire à Bas-Courtils.

Nous dînons dans un petit restaurant Le Littré que nous ont recommandé nos hôtes. Pas mal.
En mémoire d'Emile Littré, lexicographe et philosophe (1801-1881) qui laissa son nom à un dictionnaire de la langue française, et dont le père naquit à Avranches, on trouve non seulement ce restaurant, mais aussi un lycée et une place.

Voir les photos de l'étape du Petit-Celland à Avranches.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Laisser ici vos commentaires et appréciations